BTSA ACSE rencontre entre la promotion 2015 et la promotion 2020

Lundi 2 mars 2020 les BTSA ACSE 2 ont accueilli des anciens de la promotion 2015.

Rencontre ACSE Promo 2015-2020

 

 

 

 

 

Rencontre ACSE Promo 2015-2020

 

 

 

 

 

Rencontre ACSE Promo 2015-2020

Lundi 2 mars 2020 la classe de BTSA Analyse Conduite et Stratégie de l’Entreprise agricole ont eu la chance d’avoir un temps d’échange avec d’anciens étudiants et apprentis diplômés de cette même formation en 2015.

Les parcours d’Énora, Morgane, Anne et Valentin sont très différents. Chacun a évolué dans différents métiers mais toujours en un lien avec l’agriculture. Énora, après avoir obtenu son BTSA ACSE a fait une licence professionnelle gestion agricole des espaces naturels ruraux, par la suite elle a voyagé 7 mois en Amérique du Sud. Énora a aussi fait des saisons dans le domaine agricole en France, pour partir ensuite en service civique dans un premier temps en France comme animatrice dans un lycée agricole et dans un second temps au Burkina-Faso dans la réalisation de potager. «Mon BTSA ACSE m’a aidé dans cette mission, j’avais des connaissances sur ce domaine». Après l’obtention de son diplôme Anne a fait du service de remplacement et de l’intérim, avant de se lancer dans la vie active elle est retournée en Irlande dans son exploitation de stage de première année BTSA ACSE. Aujourd’hui, Anne est inséminatrice bovin depuis 3 ans. Morgane quant à elle s’est installée en 2016, 5 mois après l’obtention de son diplôme, avec des membres de sa famille. Valentin a fait de même dans l’entreprise qui l’a formé en apprentissage durant son BTSA ACSE. Le projet d’installation s’est fait durant sa deuxième année de BTSA et s’est concrétisé en juillet 2017, aujourd’hui Valentin fait partie du syndicat des Jeunes Agriculteurs de Loire-Atlantique et est président JA de son canton.

La majorité des étudiants et apprentis de la promotion 2020 BTSA ACSE souhaitent s’installer dans les années à venir, à plus ou moins long terme. Morgane et Valentin leur ont parlé des freins qu’ils avaient eus lors de leurs installations et de ce que le BTSA leur a apporté pour l’installation.

Le fonctionnement des différentes structures a également été abordé, en statut d’entrepreneur ou de salarié. Le terme le plus employé est «métiers de passion» tous s’accordent pour définir leur métier comme une passion avant même de parler de travail.

Les heures de travail de chacun varient selon leur statut, allant de 35 heures semaine à presque 60 heures semaine. Ils s’accordent à dire que le plus important c’est de communiquer avec ses collègues, patrons ou associés afin de réussir à se dégager du temps personnel. «Il faut de temps en temps prendre du recul pour ne pas avoir la tête dans le guidon » précise Valentin. Morgane a expliqué le fonctionnement de son exploitation gérée en famille, chacun est libre de poser des jours de congé, le tout est de s’organiser et de répartir équitablement le travail, «Tout le monde doit pouvoir assumer les missions des autres». Anne, inséminatrice bovin, à échanger avec les étudiants de BTSA ACSE sur le fonctionnement de son métier et sa saisonnalité.

Nous leur avons demandé comment ils voyaient leur avenir, et plus précisément le leur dans 5 ou 10 ans. Valentin espère être toujours agriculteur avec de meilleurs revenus. Anne se projette dans le même métier avec peut-être de nouvelles qualifications, comme inséminatrice caprin, «je pense que mon métier va évoluer, que de nouvelles transformations vont paraître dans les années à venir». Morgane souhaite être encore agricultrice « le plaisir et la passion avant tout, je veux aussi transmettre ma passion comme mon père a pu le faire pour moi ». Énora ne sait pas où elle sera dans 5 ou 10 ans mais elle souhaite découvrir des systèmes qu’elle ne connaît pas.

Tous les quatre ont profité de leurs années de BTSA et ne regrettent pas du tout leurs choix d’avoir continué les études après le Bac. Ils sont revenus sur les sorties pédagogiques, les interventions auxquelles ils ont participé et les stages qu’ils ont réalisés avec nostalgie. Le BTSA ACSE leur a permis d’avoir un premier pied en entreprise et pour certain d’avoir des contacts pour les premières embauches ou installations après le diplôme.

L’échange s’est terminé sur un dernier conseil des anciens BTSA promotion 2015 : «Ne vous y prenez pas au dernier moment pour la rédaction de votre rapport, il faut bien le maîtriser pour l’épreuve finale et surtout pensez bien à le relier en avance !»

Merci à Énora Bernard, Morgane Brosseau, Anne Lebrun et Valentin Gledel d’avoir partagé leurs expériences.

Vous souhaitez en savoir plus sur les formations
de la MFR de Carquefou ?
Prenez contact avec nous et parlons ensemble de vos souhaits. Contactez-nous